par Olivier Beherman

Le promoteur immobilier anversois Health Invest est dans la course pour acquérir une parcelle de terrain située dans le centre de Jemappes, à proximité de Mons. Il s’agit du terrain qu’occupait auparavant l’Athénée Royal de Jemappes à Mons, un établissement scolaire où de nombreux élèves ont autrefois suivi leur formation, mais qui est désormais vacant depuis des années.

L’idée est de démolir les anciens bâtiments scolaires et d’utiliser la partie la plus importante de la parcelle pour reconstruire. En tout, il s’agit d’une superficie de presque 8000 m². La reconstruction implique cependant quelques conditions strictes. Par exemple, il n’est pas autorisé de déraciner les anciens arbres présents sur la parcelle, en raison de leur importante valeur naturelle. En fait, le plan de construction doit intégrer les arbres. Si d’un côté, il s’agit d’une contrainte, de l’autre, c’est un avantage puisque les espaces publics verts présents dans le nouveau quartier auront d’emblée un caractère mature et apporteront de la valeur.

Si l’on tient compte des espaces verts présents, des voies d’accès et du pavage nécessaires, ainsi que des commodités de stationnement, la parcelle présente un espace suffisant pour accueillir quelque 61 appartements d’une à deux chambres ou plus et divers garages. La construction s’articulera en forme de cour, avec des espaces publics verts. Nous saurons dans un avenir assez proche si Health Invest sera en mesure de poursuivre ce projet à Jemappes.

project-jemappes-mons-02project-jemappes-mons-01